Stades du cancer de la peau

Sommaire

 

Les stades du cancer de la peau sont déterminés grâce au diagnostic de la maladie. Leur connaissance permet d'appliquer le traitement adéquat. Plus un stade est avancé, comme dans le cas d'un cancer de la peau métastasé, plus le taux de mortalité sera élevé.

Stades du cancer de la peau : la classification TNM

Déterminer le stade des cancers est essentiel pour :

  • établir un pronostic ;
  • choisir le traitement le plus approprié.

Pour cela, la plupart des cancers sont évalués en fonction de la classification TNM (de l'anglais : T = tumor, N = nodes, M = metastasis, soit tumeur, ganglions, métastases) .

Paramètre T

En ce qui concerne les cancers de la peau, et notamment les mélanomes, l'apparition de la tumeur cancéreuse s'effectue sur les différentes couches qui composent l'anatomie de la peau :

  • au niveau de l'épiderme ;
  • puis progressivement vers les couches sous-jacentes (le derme et l'hypoderme).

Le premier critère, le T, s'établit en fonction de la profondeur de la tumeur au moment du diagnostic. On se base pour cela sur l'indice de Breslow, une méthode de classification des mélanomes qui possède une vraie valeur du point de vue du pronostic. Cela est d'autant plus vrai que cette stadification est liée au risque de cancer de la peau métastasé. La technique de Breslow est établie de façon objective en fonction de la profondeur de la tumeur à partir de l'épiderme.

Classification selon l'indice de Breslow

Profondeur de la tumeur

Risque de métastase

Inférieure à 0,76 mm

Aucun

Entre 0,76 et 1,5 mm

30 %

Entre 1,51 et 2,25 mm

50 %

Entre 2,26 et 3 mm

Plus de 80 %

Paramètre N

Le paramètre N est déterminé en fonction de l'atteinte ou non des ganglions lymphatiques et de la présence ou non de métastases :

  • N0 : absence d'atteinte ganglionnaire ;
  • N1, N2 ou N3 en fonction du nombre de ganglions lymphatiques atteints ou selon l'atteinte d'aires ganglionnaires de plus en plus éloignées du site du cancer primitif.

Dans le cadre spécifique des mélanomes, les cellules cancéreuses peuvent former de nouvelles tumeurs cutanées ou sous-cutanées que l'on appelle des métastases en transit.

Paramètre M

Le paramètre M est celui qui évalue les métastases (phénomène de croissance d'un agent pathogène). Les organes les plus souvent affectés par les métastases d'un mélanome sont :

  • la peau (ré-attaquée par la maladie) ;
  • les poumons ;
  • le foie ;
  • le cerveau.

En cas de cancer de la peau : les stades des mélanomes selon l'invasion du derme

Les mélanomes peuvent aussi être classés en 4 stades selon leur progression et leur étendue au niveau de la peau :

  • Stade I : la lésion se limite à l'épiderme. Il s'agit donc d'un mélanome malin in situ, localisé et de faible épaisseur. Une échographie des ganglions lymphatiques est recommandée dès le stade IB. Ce stade constitue le meilleur moment pour procéder à son traitement et à son extraction par chirurgie.
  • Stade II : la tumeur progresse, est plus épaisse et peut être ulcérée. Le cancer touche une partie du derme papillaire (zone fine située à la surface de l'épiderme). Une tomodensitométrie ou un PET-scan peuvent être associés à une IRM cérébrale en cas de mélanome de stade IIC ou plus avancé.
  • Stade III : la tumeur a totalement envahi le derme papillaire (envahissement locorégional). On retrouve soit une atteinte des ganglions lymphatiques, soit la présence de métastases en transit. Il est nécessaire de procéder à la recherche des mutations (principalement BRAF V600 ou NRAS en cas de BRAF négatif).
  • Stade IV : le mélanome atteint le derme réticulaire (plus en profondeur) et présente des métastases à distance.

Un stade V peut également être cité si la tumeur touche le tissu graisseux.

À noter : d'un point de vue du pronostic, on estime que plus le niveau est élevé, plus il est sévère.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cancer de la peau

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider